Hommage à notre collègue et notre ami Michel Beauvy

22 avril 2020

Michel Beauvy nous a quitté le 27 février 2020, à l’âge de 71 ans.

Victime d’une rupture d’anévrisme, il a été incinéré dans l’intimité familiale au crématorium de Luynes à Aix-en-Provence, le mercredi 4 Mars.

Michel Beauvy avait été diplômé de l’ENSCI en 1971, à Sèvres.
Entré au Commissariat à l’énergie atomique en 1978, il avait fait toute sa carrière dans la recherche nucléaire au Département d’Etude des Combustibles au CEA de Cadarache, à Saint-Paul-les-Durance.
Il faut d’abord chef de groupe au Laboratoire d’Etudes de Fabrication des Combustibles à base d’actinides (INB 717 – LEFCA), puis directeur de l’école du plutonium qu’il a dirigée de de 1991 à 1997.
En 1984, il avait brillamment soutenu une Thèse d’Etat sur la Composition, le Frittage, et les Propriétés du Carbure de Bore à l’Université Claude-Bernard de Lyon.
Grand expert des actinides, dont le plutonium, et des combustibles nucléaires en général, reconnu à l’échelle internationale, il avait été nommé directeur de recherche en 2005 et Professeur Emérite de l’Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN) en 2008.
Il a été l’organisateur de grandes conférences comme « Pu Futures ».
Il avait mis en place la formation sur le cycle du combustible nucléaire à l’Ecole de Céramiques de Limoges. Il a enfin contribué à de nombreux ouvrages sur les actinides.
Il avait pris sa retraite en 2012.

Michel Beauvy était le représentant du CEA au Groupe Français de la Céramique.
Il était très fidèle au GFC et un excellent ami. Michel nous faisait bénéficier de ses conseils et de sa compétence avec modestie. Sa gentillesse et sa discrétion telles étaient ses immenses qualités.
Très actif, il avait participé comme intervenant aux écoles d’été de Ouarzazate (20 au 27 Mars 2009) et de Porquerolles (4 au 9 octobre 2015). Ses présentations, de grandes qualités pédagogiques, avaient été très appréciés. Il avait également contribué aux deux ouvrages publiés par le GFC : Science et Technologie Céramiques (2009) et Les Céramiques Industrielles (2013).

Nous regretterons tous un homme discret, amical, chaleureux, passionné par le monde des céramiques, mais aussi par la voile et la nature, d’une grande simplicité, qui portait haut et loin les valeurs de la science.

Au nom du GFC, nous transmettons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Jacques Poirier, président du GFC

Télécharger le pdf avec images