OFFRE DE THESE Centre Des Matériaux MINES ParisTech (2019)

Etude des conditions d’impact et de consolidation de dépôts céramiques obtenus par cold spray et relations avec les propriétés mécaniques des interfaces et des microstructures formées (ANR CERASOL)

Centre des Matériaux MINES Paristech

Personnes à contacter par le candidat

Pour postuler : Envoyer votre dossier à recrutement_these@mat.mines-paristech.fr comportant
- un curriculum vitae détaillé
- une lettre de motivation/projet personnel
- des relevés de notes L3, M1, M2
- 2 lettres de recommandation et les noms et les coordonnées d'au moins deux personnes à contacter
- une attestation de niveau d’anglais

DATE DE DÉBUT SOUHAITÉ

01/10/2019

TÉLÉCHARGEZ L’OFFRE

Le programme CERASOL a pour objectif de développer des poudres agglomérées céramiques adaptées à la projection dynamique à froid « cold spray » pour préserver la nature et la composition des matériaux projetés. Le cold spray intervient dans la filière revêtement (fonctionnalisation de surface) et se développe dans plus en plus en fabrication additive directe ou de préforme. Son application pour des dépôts céramiques denses à l’état solide nécessite une compréhension des mécanismes de déformation et d’adhérence lors de l’impact et de la construction des couches. Les développements dans CERASOL sont fondés sur la maîtrise du « design » de poudres céramiques agglomérées à porosité contrôlée pour lesquelles le degré d’agglomération ainsi que la taille des grains et des cristallites puissent être variées et étudiées sur des céramiques de dureté et ténacité variées et représentatifs d’applications diverses. Le procédé de revêtement cold spray, fondé sur la déformation plastique de poudres accélérées haute vitesse, se démarque nettement des autres procédés de projection par la possibilité de projeter de la poudre à l’état solide en conservant la nature chimique de la poudre qui n’est pas affectée par des effets thermiques. C’est cet avantage assez unique du procédé cold spray qui caractérise son caractère « froid » et que l’on souhaite valoriser dans le projet CERASOL sur des céramiques de type oxyde dont les propriétés sont très sensibles aux effets thermiques (décomposition, changements de phases, écarts stoechiométriques). Il s’agira de l’HAP pour applications biomédicales et des matériaux Al2O3, ZrO2 et Y2O3 seuls ou en mélange pour certaines applications tribologique, optique ou de résistance à l’érosion. Dans cette thèse on souhaite intervenir directement et à différentes échelles sur les architectures des poudres et, en parallèle, de faire varier drastiquement les conditions d’impact du point de vue de la particule ou de son environnement. En généralisant l’utilisation du cold spray aux matériaux fragiles, Il s’agit de l’ouverture d’une branche innovante du point de vue des matériaux et de cette famille de procédé pour la création de nouveaux revêtements.